Quelle isolation pour plafond sous-sol ?

isolation pour plafond sous-sol

Bien vivre tout en confort nécessite l’utilisation du chauffage, mais pour éviter de faire grimper les factures d’électricité, isoler est une bonne option. En même temps, limiter le chauffage est un geste écologique, car il réduit l’émission des gaz à effet de serre. Si on compte isoler le sol par le plafond du sous-sol, autant aménager ce dernier pour bien d’autres avantages.

 Les avantages d’aménager un sous-sol

Jusqu’à 20 % d’énergie peut se perdre au niveau du sol. Pour pallier à cette perte, il suffit d’isoler le sol. Si vous avez un sous-sol, isoler les plafonds et les murs du sous-sol permet de réduire le froid dans la maison qui provient de sol.

Ce n’est pas le seul avantage. En effet, vous pouvez agrandir votre surface habitable en aménageant le sous-sol. En chambre, bureau, salle de jeux ou même séjour, le sous-sol peut se transformer en n’importe quelle pièce de la maison. L’isolation sous sol permet d’assainir l’atmosphère en diminuant l’humidité.

Conditions pour aménager un sous-sol 

Avant tout aménagement, le problème d’humidité doit être réglé, car un sous-sol est presque toujours humide. Les murs jouent un rôle d’éponge en aspirant l’eau dans le sol et le sous-sol est la première cible, car il se situe à la base de la maison. Cette humidité n’est pas saine, si on compte aménager le sous-sol pour y habiter. Les solutions sont donc, soit de drainer le sol, s’il y a un point d’eau près des fondations de votre maison, soit de mettre un revêtement étanche sur les murs extérieurs, soit de bloquer les remontées humides avec une résine appliquée par un professionnel directement dans le mur.

Et, puis si vous comptez aménager en pièce de vie, calculez la hauteur sous-plafond qui restera après la pose d’isolation plafond sous sol. Une pièce à vivre devrait avoir au moins 2,40 mètres de hauteur sous plafond. S’il y a moins de hauteur, ne vous en faites pas, jusqu’à 2,10 mètres, la pièce peut quand même être utilisée comme bureau ou chambre à coucher. Si à la fin des installations, il ne reste que 2 mètres de hauteur, la pièce peut servir de stockage et vous pouvez y circuler.

Une source de lumière naturelle est nécessaire dans un sous-sol. Si le sous-sol est partiellement enterré, la possibilité d’élargir l’ouverture consiste à étirer les fenêtres en horizontales. Si vous voulez une ouverture verticale ou en cas d’absence totale d’ouverture, il est possible de faire une porte-fenêtre verticale en creusant dans le sol devant la maison. Et par la même occasion, on obtient une cour anglaise ou une terrasse abaissée.

Quelles sont les solutions d’isolation pour le plafond du sous-sol ?

Il y a plusieurs choix pour l’isolation sous sol. Leur performance et leur prix varient suivant le matériel utilisé. Le polystyrène extrudé est un matériel abordable. Il est léger et facile à poser. L’inconvénient de ce matériel est son côté esthétique qui laisse à désirer. Le polyuréthane est un matériel qui est adapté au milieu humide, parfait pour le sous-sol. Il a un pouvoir isolant très performant.

Plusieurs matériaux présentent des propriétés isolantes thermique et phonique à la fois. Il s’agit de la laine de verre, la laine de coton, l’ouate de cellulose et le liège. Tous ces matériaux sont particulièrement efficaces pour ces deux propriétés. Cependant, la laine de verre est moins chère comparée à la laine de coton. Et la laine de verre doit être couplée avec une plaque de plâtre pour une finition esthétique parfaite. L’ouate de cellulose utilisée comme isolant des plafonds est traitée avec des procédés techniques pour être incombustible.

 La laine de coton est un matériau renouvelable, tout comme l’ouate de cellulose et le liège. Ce dernier est en revanche, le matériau le plus cher sur le marché. La perlite est une substance d’origine naturelle, issue des pierres volcaniques écrasées. Elle est inerte, ne présente aucune toxicité et inaltérable dans le temps.

Budget à prévoir pour l’isolation du plafond du sous-sol

Il est à noter que le prix des matériaux de base varie d’un matériau à un autre. Le devis de l’isolation va dépendre du type de matière que vous aurez choisi, le type de finition et la technique de pose utilisée. La pose peut être effectuée par vous-même quand il s’agit d’un conditionnement facile à poser en rouleau par exemple. Il suffit de dérouler les isolants sur le plafond, le recouvrir de faux plafond en plaque de plâtre et de fixer cette dernière sur l’ossature.

Notons qu’il existe plusieurs types de plafonds pour revêtir l’isolation. Le plafond tendu qui est fait d’un textile résistant sur les murs. Ce type de plafond a une performance d’isolation plafond sous sol élevée et donne un résultat très esthétique. Un autre type est le plafond suspendu. Il est composé de plaques de BA13 ou panneaux composites qu’il faut fixer sur les ossatures en bois ou métal. Il y a aussi les faux plafonds suspendus qui sont faits avec des fibres minérales ou de laine et en bois.

En cas de grands travaux d’isolation, vous pouvez obtenir de l’aide des fournisseurs ou des isolations gratuites sous certaines conditions. Renseignez-vous sur Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *