Les consignes à respecter pour la pose d’un ballon thermodynamique

ballon thermodynamique

Prendre un bon bain chaud aux herbes aromatiques après une dure journée de travail serait le meilleur moyen de se détendre et d’oublier le stress. Comment faire pour avoir en permanence de l’eau chaude dans sa salle de bain ? La meilleure solution est l’installation de chauffe eau. Également appelé ballon thermodynamique, ce dernier est un appareil qui produit rapidement de l’eau chaude. Ses principaux avantages sont l’économie et l’autonomie. Doté d’un système de détection de chaleur, l’appareil se remet en marche dès que la température chute pour chauffer l’eau. Inversement, quand le système détecte une température ambiante, l’appareil s’arrête systématiquement. Mais comment l’installer soi-même ? Voici les types d’installations possibles.

L’installation sur air ambiant : comment ça marche ?

Il n’y a rien de compliqué dans l’installation de chauffe eau, tout est dans la technique. L’idéal est de vous renseigner auprès des spécialistes ou de votre commercial. Celui-ci vous conseillera le type d’appareil qu’il vous faut, mais également le type d’installation à effectuer. La plus utilisée est l’installation à air ambiant. Comment fonctionne -t-elle ? Pour garantir sa performance, le ballon thermodynamique utilise les calories récupérées dans l’air de l’endroit où il est placé. Le principe est la suivante : se servir de chaque calorie disponible dans l’air pour fonctionner de façon économique. L’idéal serait un endroit calme et éloigné des pièces de vie telles que les chambres à coucher. Les pièces annexes et non habitées comme le garage, le cellier ainsi que la buanderie sont en général des choix par excellence. Pourquoi faut-il une pièce non habitée ? Parce que ce système a besoin de calories pour fonctionner, ce qui engendre une diminution de température. Ce qui est fortement déconseillé pour la santé. Rendez-vous sur upkay.com pour les meilleurs conseils.

Comment installer un ballon thermodynamique sur air extrait ?

Le ballon thermodynamique est considéré comme la meilleure des options pour faire des économies sur la facture d’eau et d’électricité qui soit sur le marché. Mais faudrait-il encore savoir comment l’installer ? Le détail qui pose problème dans l’installation de chauffe eau est généralement l’endroit où il sera posé. Avant d’acheter votre allié des saisons froides, trouvez d’abord l’endroit fatidique. Pour les foyers disposant de peu d’espace ou qui sont doté d’un système de ventilation, une installation sur air extrait conviendrait parfaitement. Pourquoi ? Parce que couplé avec un système de ventilation, le ballon est à l’apogée de sa performance. Pour se faire, ce dernier doit être raccordé à un conduit d’air. Le rôle du couplage est de fournir de l’énergie aux mécanismes. En d’autres mots, le couplage est le cœur du mécanisme. Le montage sur air extrait convient également aux bâtiments neufs et aux nouvelles maisons. Sachez que ce type de montage utilise uniquement l’air chaud. Donc dès qu’elle est rejetée à l’extérieur de façon automatique.

La plus utilisée : l’installation sur air extérieur

Qu’est-ce qu’une installation sur air extérieur ? Le fonctionnement de l’installation sur air extérieur est efficace et simple. Pour réchauffer l’eau, le mécanisme puise son énergie de l’extérieur. Notamment de l’air extérieur. Ce principe est celui de l’aérothermie. En optant pour ce type d’installation, la production d’eau chaude dans toute la maison se fera de manière autonome et économique. Le ballon thermodynamique sur air extérieur est constitué de deux éléments : la pompe à chaleur et le réservoir de stockage. La pompe à chaleur a pour rôle d’extraire de l’air extérieur ses calories et de les transférer dans le récipient de stockage du ballon. Quel est son avantage ? Même pendant les grands froids hivernaux, l’eau de vos sanitaires aura toujours une bonne température. En d’autres mots, la température ne sera jamais en dessous de 37 °. Pour une famille de plus de 4 personnes, un réservoir de 300 litres est le plus adapté. Par contre, le réservoir de 150 à 200 litres suffirait amplement à un jeune couple et ses 2 enfants.

Comment poser un ballon thermodynamique ?

La pose d’un ballon thermodynamique se fait en trois étapes. La première est la pose du ballon qui sera le réservoir. Pour le réussir avec succès, il faut suivre les 6 techniques de base : la mise en place du ballon thermodynamique, le branchement de l’eau chaude, le raccordement du groupe de sécurité, le branchement de l’eau froide, le raccordement électrique. Sans oublier de connecter l’évacuation des condensats. Lors de cette première étape, évitez de brancher la machine sur une prise. Cela pourrait provoquer un court-circuit. Branchez-le à une boîte de sortie, plus précisément celle d’une cabale. Surtout, remplissez le réservoir avant de rétablir l’électricité. La deuxième étape quant à elle contient quatre règles d’or. Ce qu’il faut retenir est que la pose de la pièce maitresse diffère selon le type d’installation choisi. Respectez le diamètre initial des conduits pour avoir une performance optimale. La dernière étape est la plus facile, il suffit d’ajuster les paramètres de fonctionnement selon vos besoins.

Quels sont les différents types de maison ?
Quels sont les avantages d’une maison clé sur porte ?