Conseils pour construire la maison de ses rêves

construire

Qui ne rêve pas de construire sa propre maison, de vivre dans le confort et de se libérer des charges de location?  Voici quelques conseils qui pourraient vous être utile afin d’optimiser la construction de la maison de vos rêves.

Se construire sa maison de rêve: dans quel intérêt?

Avoir sa propriété reste une meilleure option que de louer une maison ou un appartement. Cela vous permettra de choisir le design, les matériaux de construction et d’obtenir un budget de construction qui convient à vos moyens financiers. 

Acheter un terrain et y construire son propre bien immobilier constitue un investissement à vie, et permet de laisser un héritage indispensable à sa descendance. Sans oublier qu’un bien immobilier acquier au fil du temps une plus value. Pour une construction bien contrôlée, n’oubliez pas de bien répartir les échéances de paiement durant toute la période dédiée aux constructions.  Pour plus de précisions, cliquez ici.

Prévoir un budget détaillé

Le premier point consiste à déterminer le coût de la construction de maison de vos rêves. Commencez par évaluer l’achat du terrain, frais complets compris. Logiquement, l’évaluation débute par les dimensions du terrain. Un terrain vaste coûtera une petite fortune et implique davantage un bon plan de construction sur le moyen et surtout sur le long terme. 

Une fois l’achat du terrain planifié et budgétisé, procédez au plan de construction avec l’aide d’ architectes qualifiés. Ensemble, vous pouvez présenter votre idée de maison des rêves et les transformer en croquis. Cela permettra de vérifier si le plan est réalisable tant sur le plan technique et technologique que sur le plan financier. Mais surtout, cela vous permettra d’obtenir un budget de construction correspondant aux moyens financiers du bord. N’oubliez pas de bien répartir les échéances de paiement durant toute la période dédiée aux constructions.

Enfin, tout travail en bâtiment implique un budget annexe réservé aux imprévus. Comptez parmi les coûts inattendus : les accidents de travail, l’éventuelle insuffisance des fournitures de construction, les retards et bien d’autres encore. Une fois le tout additionné, vous pourrez soit payer par vos moyens financiers existants, soit solliciter un prêt auprès de la banque pour couvrir votre projet.

Les obligations légales relatives à la construction

Primo, l’achat du terrain, est précédée d’une demande de certificat d’urbanisme auprès de la mairie. Ce certificat, valable sur dix-huit mois, vous informe sur les règles de construction dans la zone, les équipements publics sur place pour d’éventuels raccordements électriques et hydrauliques. Cela permet de déterminer si le quartier convient à votre projet de construction. Si oui, vous pouvez passez à la prochaine étape.

Secundo, pour poser les fondations, un permis de construire reste toujours obligatoire. La démarche se fait par un dépôt de dossier auprès de la mairie. Ce dossier s’accompagne des plans de chaque façade, du plan de masse et d’autres éléments selon les exigences dans votre ville. Notez que les futurs voisins peuvent contester un permis de construire. Assurez-vous donc d’avoir leur accord après un contact avec ces derniers. Par l’occasion, effectuez une évaluation personnelle de l’ambiance et de la sécurité au niveau du voisinage et du quartier.

Enfin, les projets de constructions font l’objet d’une légalisation après contrat avec l’architecte. Le présent contrat comportera toutes les grandes lignes du partenariat, dont le plan de construction, l’effectif à engager, la planification temporelle et les dispositions à prendre en cas d’imprévus. Aussi, cela tient en compte des détails à ne pas négliger: les matériaux à utiliser, le type de ciment, la densité des bétons, les dimensions exactes de chaque mur, etc.

Choisir une entreprise de construction satisfaisante

Le fait d’avoir un beau projet de construction ne suffit pas si vous n’engagez pas les bons professionnels qui peuvent concrétiser votre construction de maison idéale. En effet, les réalisations comptent plus que les bonnes promesses d’une négociation. Par cela, évaluez plusieurs entreprises de construction si vous choisissez cette option. Après avoir consulté leur site web et leur portfolio, tâtez sur des terrains de réelles constructions. En vérifiant ainsi, les bonnes informations remplacent les malentendus et incompréhensions entre prestataires et clients. Si, plutôt, vous désirez confier votre projet aux artisans, demandez l’avis d’autres clients. En écoutant leurs témoignages et en vérifiant leurs constructions déjà réalisées, vous aurez un aperçu réaliste du résultat final.

Une fois ce choix effectué, les travaux peuvent commencer. Avec des plans bien précis et bien échelonnés, ainsi qu’un budget bien détaillé, vous aurez moins de soucis durant toute la période de construction. À la fin des travaux, vous disposez de huit jours pour faire un procès-verbal sur l’état final des réalisations. Les éventuels défauts et irrégularités peuvent figurer dans ce document. Par la suite d’une évaluation entre prestataire et client, l’architecte est en obligation de mobiliser son équipe encore une fois afin d’effectuer les rectifications nécessaires et de s’assurer que les termes initiaux du contrat de constructions aboutissent.