Conseils pour choisir son assurance dommage ouvrage en ligne

assurance dommage ouvrage

Pour certains projets immobiliers, la souscription à une assurance dommage ouvrage est imposée par le syndic de l’immeuble ou la banque. Une telle couverture protège l’assuré des malfaçons et des dommages qui peuvent menacer l’intégrité de la construction. Quelques détails sont à prendre en compte dans le choix d’une assurance dommage ouvrage en ligne.

Une assurance obligatoire depuis la mise en vigueur de la loi Spinetta

Après la publication officielle de la loi Spinetta, la souscription à une assurance dommage ouvrage a été rendue obligatoire pour tous les particuliers qui envisagent de construire, de rénover ou d’étendre leur bâtiment. Chaque propriétaire est libre de choisir la formule à laquelle il souhaite souscrire. Le choix dépend surtout des besoins de chacun et de l’ampleur du projet.

L’assurance dommage ouvrage permet à l’assuré de bénéficier d’une garantie décennale en cas d’incident importunant les travaux. La couverture doit prendre effet dès le début du chantier. Cette obligation est clairement stipulée par le Code des assurances. Un bon choix de l’assureur s’impose pour bénéficier pleinement des différentes garanties en cas d’incident.

Une bonne analyse des modalités du contrat et de l’offre est indispensable avant la souscription à un contrat d’assurance dommage ouvrage en ligne. Le prix n’est pas le seul détail à considérer. Un tarif attrayant n’implique pas toujours qu’il s’agit d’une solution judicieuse. Sachez qu’une couverture abordable aux garanties limitées a peu d’intérêt pour l’assuré.

La proximité est l’un des critères à prendre en compte dans le choix d’un contrat d’assurance dommage ouvrage. Il est recommandé d’opter pour une compagnie installée aux environs de chez soi. Cela procure plus de commodité lors des négociations des clauses contractuelles ou de la demande d’obtention d’indemnisation optimale.

La qualité de la prestation est aussi un paramètre à bien analyser. Cela se mesure souvent après un sinistre. Ainsi, pour ne pas avoir de mauvaises surprises, informez-vous préalablement sur la franchise et les délais d’indemnisation. La compagnie d’assurance en ligne doit vous donner une explication claire. Le cas échéant, tournez-vous vers un autre assureur comme www.dommage-ouvrage.com.

Pour ce qui est des garanties, elles varient en principe selon la formule choisie. Faites attention à ne pas tomber dans le piège des exclusions de garanties. Lorsque celles-ci sont nombreuses, la performance du contrat risque de réduire. Avant la signature, lisez avec attention les conditions générales du contrat.

Bien choisir son assurance dommage ouvrage en ligne

L’évolution de la technologie permet désormais aux internautes de comparer les offres des assureurs via un comparateur en ligne. Toutefois, ne vous fiez pas trop à ces outils Internet pour trouver la solution à votre requête. Certains comparateurs ne font, en effet, que collaborer avec des centres d’appels. Ces derniers n’ont qu’un seul but : réunir les données personnelles des visiteurs.

Notez que les compagnies d’assurance garantie dommage ouvrage en ligne ne publient pas des tarifs fixes. Les prix sont évalués sur-mesure en fonction des besoins de chaque client. Certains souscripteurs demandent des services plus spécifiques comme l’étude de sol et la maîtrise d’œuvre. Ces requêtes peuvent avoir une influence sur le coût de la prestation.

Certes, une offre intitulée « assurance dommage ouvrage pas chère » est tentante, mais peut cacher des clauses onéreuses. Celles-ci viennent généralement compenser le montant de la prime d’assurance. Dans le pire des cas, les garanties pourraient même devenir compromettantes. Prenez donc le temps de bien estimer le prix global de la souscription.

En France, des maisons se construisent partout. Le développement de l’habitat moderne a conduit beaucoup d’assureurs à se méfier de certaines demandes de couverture. Les risques deviennent, en effet, nombreux. Les compagnies d’assurance soulèvent ainsi plusieurs conditions avant d’accepter les requêtes des clients. Certains assureurs ne proposent, d’ailleurs, leurs services qu’aux professionnels. En conséquence, beaucoup de particuliers se retrouvent dans la difficulté de rechercher une compagnie proposant ce type de couverture.

Vers quelle compagnie d’assurance en ligne se tourner ?

On remarque désormais une importante fluctuation du marché de l’assurance y compris celle de dommage ouvrage. Les offres se sont étoffées ces dernières décennies. L’activité des assureurs dommage ouvrage est envahie par la venue des acteurs étrangers en Libre Prestation de Service (LPS). Ce statut permet à un assureur siégé dans l’un des États de l’Union Européenne (UE) de proposer une couverture d’assurance pour des assurés résidant en France sans devoir s’y installer. Tout se passe donc à distance. La majorité des compagnies qui pratique le LPS sont sans notation financière. Un assureur est qualifié de fragile lorsque sa note est en dessous de A. Cette annotation sous-entend un probable risque de faillite. Un tel détail est à prendre en considération lors de la recherche d’une compagnie d’assurance sur Internet.

Le choix d’un courtier spécialisé en assurance dommage ouvrage est une alternative à l’option précédente. Cette solution permet à l’assuré de bénéficier d’une formule d’assurance optimisée et à coût intéressant. Hormis sa spécialisation, ce professionnel a une forte présence sur Internet. La souplesse d’intervention est également l’une des qualités majeures de ce spécialiste. Ce dernier est en mesure de vous proposer le maximum de satisfaction à travers les garanties qu’il propose. Certains professionnels en courtage ne collaborent qu’avec les compagnies notées A+. La crédibilité de ces partenaires d’affaires garantit le succès des projets des clients. À l’image d’un styliste, l’agent de courtage soigne ses prestations pour créer un contrat sur-mesure. Ce professionnalisme est un gage de la pérennité d’action au long du projet.

Concrètement, que couvre une assurance dommage ouvrage ?

Une assurance dommage ouvrages couvre les dommages matériels de nature décennale. Cela sous-entend la garantie du constructeur responsable du chantier pendant un délai de dix ans. Il s’agit des dommages qui peuvent compromettre la résistance de la construction. Cette assurance couvre aussi les préjudices portant atteinte sur les équipements inséparables à l’immeuble et ceux relatifs à un vice du sol ou qui nécessitent un déblaiement ou une dépose.

L’assurance dommage ouvrage couvre également l’atteinte à la solidité. Celle-ci fait référence à un dommage conséquent, mais elle n’insinue pas forcément l’effondrement de la construction. Parmi les exemples les plus courants, on peut citer la faille au niveau de l’étanchéité et la formation de fissures extérieures pouvant engendrer une infiltration d’eau.