5 questions fréquentes sur les tiny house

tiny house

Vous souhaitez expérimenter une nouvelle forme d’habitation ? Et vous tentiez l’aventure de la tiny house ? Il s’agit d’une micro maison installée sur une remorque ou dotée de roues. Certains parlent même d’une véritable maison mobile ou d’un studio de jardin. Forcément, un tel logement suscite de nombreuses interrogations. Vous trouverez, dans le texte ci-dessous, les réponses aux cinq questions les plus fréquemment posées.

1. Sur quel terrain installer sa tiny house ?

Avant de partir à la recherche de votre première tiny house, il est fortement recommandé de réfléchir à son futur emplacement ! En effet, ce n’est parce qu’il s’agit d’un habitat mobile que vous pourrez vous installer où bon vous semblera ! Pour éviter de commettre une erreur, consultez le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune qui vous accueillera. Ce document est accessible gratuitement à la mairie. Il est également préférable de vous installer sur un terrain viabilisé et déclaré constructible. N’oubliez pas non plus que vous devrez vous raccorder, au minimum, aux réseaux d’eau et d’électricité. Si jamais vous repérez un terrain non libre qui vous intéresse, tentez votre chance auprès de son propriétaire. Celui-ci sera en effet peut-être ravi de voir sa parcelle occupée par une maison originale et, surtout, aisément déplaçable !

2. Faut-il un permis de conduire spécifique ?

La plupart des constructions de ce type auront un PTAC (poids total autorisé en charge) inférieur à 3,5 tonnes. Par conséquent, un permis BE sera nécessaire pour tracter votre tiny house. Ce titre de conduite spécial possède une durée de validité de quinze ans. Son renouvellement n’est finalement qu’une simple démarche administrative puisqu’il suffit d’en faire la demande auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture de votre lieu de résidence principal. La formation initiale dure un peu plus de 25 heures. Elle peut donc se dérouler sur une semaine pour les plus pressés d’entre vous.

Attention, si vous avez obtenu votre permis B voici plus de cinq ans, vous serez dans l’obligation de repasser les épreuves théoriques du code de la route pour valider le permis BE. Pour être totalement complet sur ce sujet, veuillez enfin noter que, si la largeur de votre habitation mobile excède 2,55 mètres tout en demeurant inférieure à 3 mètres, vous devrez obtenir une autorisation de conduite en « Convoi Exceptionnel » auprès des services de la Préfecture.

3. Existe-t-il des modèles d’occasion ?

Même si le marché de la tiny house n’est pas encore fortement développé, il est tout à fait possible de trouver des modèles d’occasion. Il est toutefois fortement recommandé de se montrer prudent. Ne vous intéressez pas seulement au prix d’une tiny house d’occasion. Concentrez-vous aussi sur l’état général (sans oublier celui de la remorque) et veillez à ce que ses dimensions soient conformes aux réglementations en vigueur. N’hésitez pas non plus à exiger que la maison soit pesée en votre présence. Attachez également une grande importance aux matériaux utilisés pour sa construction.

Assurez-vous notamment que le bardage extérieur en bois soit en bon état afin de garantir une isolation optimale de l’habitation. Une telle alternative ne vous séduit pas totalement et vous n’avez pas actuellement les moyens financiers de vous acheter un modèle neuf ? Et si la location d’une tiny house était la solution idéale à vos problèmes ?

4. Comment est-ce aménagé à l’intérieur ?

Vous ne serez pas surpris de lire que la principale problématique de la tiny house reste le manque d’espace intérieur. Tout doit donc être parfaitement optimisé. On y trouve ainsi des éléments amovibles comme des tables ou des banquettes et de nombreux rangements. Les coloris sont généralement clairs et les ouvertures multiples afin de conserver un maximum de luminosité. Les concepteurs ont également une forte préférence pour les matériaux qualifiés de naturels à l’image par exemple du verre ou encore du lin. Vous souhaitez avoir un aperçu des possibilités d’aménagement de l’espace intérieur d’une tiny house ? Rendez-vous sans plus attendre sur l’excellent site greenkub.fr !

5. Peut-on la construire soi-même ?

Oui, c’est une chose tout à fait envisageable pour une personne disposant d’un bon niveau en bricolage ! Pour vous faciliter la tâche, certains fabricants commercialisent les plans de leurs modèles. Vous pourrez ainsi les reproduire à l’identique ou vous en inspirer afin de créer une tiny house unique. Soyez également conscient qu’un tel projet nécessite un budget non négligeable car vous devrez acquérir une remorque, des matériaux de qualité ou encore des panneaux solaires et des batteries. Il vous sera donc difficile d’investir moins de 10 000 € pour mener à bien votre rêve !

Quelles questions poser à un architecte au premier rendez-vous ?
Comment bien isoler sa toiture ?