Pourquoi rénover sa façade ?

rénovation de façade

On parle de façade pour toutes les faces extérieures d’un bâtiment, que ce soient celles devant la rue ou celles adjacentes aux propriétés voisines. La façade est exposée constamment aux agressions extérieures : intempéries, humidité et pollution. Par conséquent, on trouve des enduits abîmés, des moisissures et des fissures. La rénovation de la façade nécessite l’intervention d’un professionnel.

Première étape : diagnostic de la façade

D’un côté, il faut rénover la façade pour préserver la qualité de la maçonnerie et l’imperméabilité des murs. De l’autre côté, il faut embellir la façade pour soigner ou changer l’aspect esthétique de la maison. Les travaux sont alors réalisés sur plusieurs niveaux. Pour faire rénover ses façades, il faut d’abord passer par un diagnostic. On commence par le côté apparent de la maison, c’est-à-dire la peinture. La couleur est-elle devenue terne ou incrustée de poussière ? La peinture s’écaille-t-elle ? Ensuite, il faut évaluer la présence de fissures. Est-ce qu’il y a des fissures visibles sur l’extérieur ? Enfin, il faut détecter la moindre trace d’humidité qui peut compromettre la solidité du bâti et l’isolation des murs. Vous devez impérativement recourir à un professionnel de rénovation de façade pour déceler les traces d’infiltration d’eau, de champignons, de mousses ou de taches. Pour rappel, la façade d’un bâtiment se dégrade, car étant en contact permanent avec le soleil, le vent, la pluie, la neige et la pollution.

Deuxième étape : le nettoyage

Les travaux de rénovation commencent toujours par une étape de nettoyage. Le professionnel procède ainsi pour mieux évaluer l’état de la façade et définir les réparations à réaliser. De nombreuses méthodes de nettoyage existent. D’abord, il y a le gommage qui convient à toutes les surfaces. On utilise une poudre non-abrasive en faisant des mouvements circulaires pour retirer les salissures. La poudre est projetée sur la surface avec de l’air comprimé pour optimiser le nettoyage. Ensuite, il y a l’hydrogommage, un procédé très proche du gommage, mais plus doux. Puis, il y a le sablage qui consiste à souffler de grains de sable par haute pression sur les murs. C’est une technique efficace, mais agressive. Donc, elle ne convient pas aux surfaces fragiles et poreuses. Vous pouvez vous tourner vers le peeling ou le ponçage, un nettoyage à sec, si vous avez une façade en bois et en béton. Enfin, vous avez le nettoyage chimique qui consiste à appliquer des solvants, des savons industriels ou des acides sur la façade. Seul un professionnel du bâtiment saura choisir le produit adapté au revêtement de votre façade.

Troisième étape : la rénovation de façade

Après le nettoyage vient la véritable rénovation de la façade. Il est recommandé de faire rénover ses façades par un artisan expérimenté pour obtenir les meilleurs résultats. On procède par rejointoiement pour réparer ou remplacer les joints endommagés. C’est nécessaire pour éviter les problèmes de fissures et d’infiltration. Ensuite, on attaque la pose d’enduits : enduit hydraulique (pour masquer les imperfections et les défauts), enduit à la chaux (pour renforcer l’isolation) ou crépi (pour une touche plus décorative). Après, vous devez effectuer un bardage qui est esthétique et performant à la fois. Vous pouvez opter pour un bardage en bois, en PVC, en ciment, en béton ou en ardoise. Enfin, la peinture est la touche finale pour embellir la façade. Votre maison deviendra comme neuve avec des coloris et des finitions au choix.