Les étapes de construction d’une maison en ossature bois

maison en ossature bois

La maison écologique en bois connait de nombreux adeptes actuellement. Outre l’intérêt majeur pour le respect de l’environnement qui expliquerait le choix d’une maison en bois, celle-ci coûte nettement moins cher qu’une maison bâtie avec d’autres matériaux et est moins énergivore, et propose un confort optimal grâce aux qualités d’isolation thermique et acoustique du bois. Si vous envisagez la construction de maison en bois, voici les étapes à suivre.

 La préparation avant la construction

La maison en bois contemporaine s’exécute rapidement avec les bons outils et la bonne démarche de construction. L’ossature doit répondre à des mesures précises qui sont retrouvées sur votre plan. Elle peut s’obtenir suivant une commande effectuée en usine auprès d’artisans professionnels. Des préparations sont à prévoir avant de poser une ossature en bois. D’abord, entamer le nivèlement de la surface à bâtir ainsi que les terrains prévus pour les fondations. Ensuite, penser à la conception du vide sanitaire en prévoyant un passage pour une dalle par-dessus. Une fois les emplacements prêts à recevoir l’ossature, commencer la fabrication.

La construction en trois étapes

  • La conception de panneaux de bois et la dalle

Pour la confection d’une ossature en bois, les panneaux sont les premiers éléments à fabriquer. Les mensurations doivent être précises, toujours en se référant au plan de construction en votre possession, que vous aurez récupéré chez votre constructeur ou votre architecte. Les panneaux à base de bois sont essentiels pour la robustesse de votre future demeure et se confectionnent en usine ou en atelier par des mains d’experts. La dalle qui va supporter votre maison en bois contemporaine peut être basique, tant qu’elle reste conforme aux normes de construction.

  • La pose des panneaux et du toit

Pour la pose des panneaux, une fois que vous les aurez reçus de votre confectionneur, munissez-vous d’une grue pour les placer sur la dalle. Une structure et des directives strictes sont à prendre en compte pour leur montage. N’oubliez pas que les panneaux nécessitent un assemblage de montants et de traverses en bois pour chacun d’eux pour mettre sur pied les cloisons de votre maison écologique en bois. Votre toit doit également avoir un support en montants et traverses pour recevoir les panneaux et les tuiles.

  • Les gestes à appliquer pour la protection du bois

L’artisan auquel vous avez fait appel pour concevoir vos panneaux a sûrement pris le soin d’imbiber le bois de produits pour éviter les attaques néfastes des insectes xylophages. En effet, il est à rappeler que le bois est un matériau naturel dont les celluloses servent de nourriture aux larves et autres petits insectes « mangeurs de bois ». Pour plus de précautions, vous pouvez renforcer le traitement qu’il a effectué en réappliquant des produits préventifs et curatifs aux propriétés fongicides, insecticide, anti-termites et anti-bleuissement. Assurez-vous de l’application d’un produit efficace. Pour l’intérieur de votre maison, si vous optez pour un revêtement en bois, pensez aussi à les traiter avant chaque pose.

Les avantages d’une maison en bois

Une ossature bois est une structure devenue courante pour réaliser une construction de maison en bois contemporaine. Pourquoi ? Parce que le bois réunit des valeurs écologiques indéniables par une dépense énergétique peu importante, une isolation thermique et acoustique réduisant l’utilisation de chauffage (grand facteur d’émissions de gaz nocifs à l’environnement), et une qualité propre au recyclage. Ces trois raisons suffisent pour comprendre l’intérêt actuel d’une construction de maison en bois. Mais à ceux-là s’ajoutent encore le confort octroyé par ce type de construction, et le gain de temps obtenu grâce à un montage simple et pourtant très efficace.