Conseils pour la construction d’une maison individuelle

construction d'une maison individuelle

Faire construire soi-même le plan de sa maison, c’est tout à fait possible grâce à l’utilisation d’outils spécialisés. De nombreuses personnes décident de construire une maison pour y habiter ou pour se lancer dans l’investissement locatif. Lorsqu’on fait appel à un constructeur expérimenté, ce spécialiste demande différentes informations. Il peut s’agir de la commune où l’on souhaite construire la maison individuelle, la surface du terrain ou encore le type du futur logement. Le type d’habitation peut également jouer un rôle important dans le design du logement à construire : maisons traditionnelles, contemporaines…

Réussir la construction d’une maison individuelle en anticipant

Pour que la construction d’une maison traditionnelle ou moderne se fasse dans d’excellentes conditions, le maître d’ouvrage doit prendre de nombreuses dispositions pour que tout se déroule sans problème. Une maison solide nécessite une préparation en amont. Les maisons de qualité ne posent aucun problème ni à la livraison ni durant leur utilisation. L’une des précautions à prendre consiste à tout prévoir avant la ratification du contrat de construction de maisons individuelles. Il est crucial de bien définir le projet en s’assurant que la future demeure correspond aux besoins de la famille et aux futures évolutions de la demeure.

Pour cela, on doit apporter quelques précisions sur la nature du projet comme : le nombre d’étages, la présence ou non de combles aménageables, le type de sous-sol, mode de chauffage, la distribution des pièces, étudier les projets d’extension ultérieure… Un constructeur de la maison individuelle doit prévoir une étude de sol. La plupart des sinistres sont à l’origine d’une défaillance du sol où est construite l’habitation. Les dégâts les plus lourds sont souvent causés par des fondations inadaptées, une végétation abondante, ruissellement de l’eau… La construction d’une maison nécessite l’intervention du meilleur constructeur de la région.

En effet, pour augmenter ses chances d’avoir une maison design et répondant aux normes en vigueur, il est indispensable de faire appel à un professionnel qualifié. Les personnes qui prévoient de concevoir une maison ont le choix parmi différents experts : le maître d’œuvre, le constructeur et l’architecte diplômé. L’intervention de ce dernier est obligatoire lorsque la surface de l’habitation en projet dépasse 170 m². Un autre conseil pour faire construire sa maison individuelle : prendre le temps de mettre au point le plan de maison idéale.

Ce qu’il faut appliquer pendant la construction du chantier

Tout au long du chantier de construction, il est recommandé d’effectuer une visite environ tous les deux mois. En effet, il ne faut pas se contenter des coups de téléphone, mais constater de visu l’avancement des travaux. La loi prévoit un paiement des échéances légales. À cette période, le client devrait en profiter pour vérifier que les étapes clés des travaux sont bien achevées. À chaque visite, il est recommandé d’amener la notice technique. Avec ce document, on peut vérifier que la progression des travaux est conforme à la nature du projet détaillé dans le contrat.

Lors des fondations, il est important de réaliser les tranchées sèches et ferrailles. Il faut également songer à vérifier que la superficie du logement et celle des pièces correspondent au plan de maison. Toujours pendant la construction des murs, il faut également vérifier la qualité de la jointure des parpaings. Les inspections d’usage ne se limitent pas uniquement à la taille des pièces et de la maison.

Il est vivement recommandé de contrôler l’état des fenêtres. S’assurer entre autres de la dimension, qualité des matériaux, le positionnement, la présence ou non du double vitrage… Le donneur d’ordre devra également bien examiner l’état de la pose des cloisons. Scruter les murs et les plafonds afin de s’assurer de l’étanchéité de l’isolant. Ces quelques précautions permettent de préserver les consommations d’énergie.

Quelques astuces à respecter lors de la remise des clés

Lorsqu’on reçoit la maison neuve, il existe quelques précautions à prendre. Amener un sèche-cheveux ou autre appareil électrique ainsi qu’une ampoule afin de vérifier que les prises électriques et les douilles des lumières fonctionne correctement. Pour s’assurer que le réseau électrique du logement est parfaitement raccordé, il suffit de regarder le disjoncteur général. L’astuce pour vérifier que la construction d’une terrasse respecte la légère pente, il suffit de verser dessus un seau d’eau. Cette astuce permet de s’assurer que la terrasse évacue facilement l’eau de pluie.

Pour tester l’accès et la superficie d’un nouveau garage, il faut le faire en situation réelle. Essayer pour cela de garer une auto. Autre mesure de précaution importante : vérifier le fonctionnement du chauffage et de l’isolation. Pour gagner du temps, il est préférable de confier les travaux à un contrôleur technique. Ce dernier accompagne les nouveaux propriétaires qui décident de concevoir leur maison, et ce, dans chaque étape du projet. Ils s’occupent également des mesures nécessaires avant la signature du contrat jusqu’à la remise des clés.

Importance du contrat de construction de maison individuelle

Le CCMI ou contrat de construction de maison individuelle est un document prévu pour protéger les consommateurs. Le contrat régi par la loi datant de la fin d’année 1990 est signé entre le constructeur du logement et le client. On distingue deux catégories de CCMI. Le CCMI avec et sans fourniture de plan. Le document incluant la fourniture de plans est le contrat accordé par la grande majorité des constructeurs de maisons. Les CCMI sans fourniture de plans limitent l’intervention du constructeur à la réalisation du gros œuvre. L’avantage d’une souscription d’un contrat de construction est qu’il couvre les clients.

La formule avec fourniture de plan de maison moderne ou traditionnelle permet au maître d’ouvrage de contacter un seul interlocuteur durant les travaux. Depuis son application en décembre 1990, la loi impose plusieurs assurances et garanties au moment de signer le contrat : assurance décennale, assurance dommages ouvrages, biennale de bon fonctionnement, garantie de parfait achèvement, garantie de remboursement, de prix respecté et de livraison de la construction. Chaque projet de construction d’une maison individuelle doit respecter la RT 2012.

La Réglementation thermique est prévue pour limiter la consommation énergétique des logements neufs. Cette obligation est régie par l’article L.152-4 du Code de la construction et de l’habitation. Ces mesures de protection se basent sur cinq éléments clés de la consommation d’énergie dans une maison : climatisation, chauffage, production d’eau chaude, éclairage et auxiliaire. Pour optimiser la consommation énergétique et diminuer la facture d’électricité, la RT 2012 prend en compte la surface minimale d’une baie vitrée, étude de l’étanchéité à l’air, analyse des ponts thermiques, utilisation des énergies renouvelables…